Forum sur les plantes carnivores


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 dans la serre en juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 8:32

En fait, t'as abandonné la spiruline pour passer aux rats ?

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antoine 53
Fruit de Falcon
Fruit de Falcon
avatar

Age : 20
Humeur : cool et toujours de bonne humeur
Préférence : Sarracenia ,drosera et dionaea


MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 9:04

Magnifique , c'est un monstre ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
AdminVenus
AdminVenus
avatar

Age : 36

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 10:05

Alors la photo n'est pas de moi, elle a été prise chez le collectionneur qui a créer cet hybride. Il habite le sud de la Californie et estime qu'il est possible d'avoir des pièges encore plus gros et haut en cultivant cette plante sous serre.

Si il a raison, d'ici deux ou trois ans je devrai alors avoir des pièges de plus d'1m20 et de plus de 15 cm de diamètre.

Du point de vue hybridation et sélection, cette plante laisse espérer de très beaux hybrides.

_________________
Nobody knows i am new wave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric-666
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 51
Humeur : introvertie
Préférence : Sarracenia

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 11:43

Et tu vas alors pouvoir pratiquer des meurtres rituels de petits rongeurs pour célébrer un culte maléfique voué ce dragon rouge végétal... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 11:54

L'hybridation va probablement pousser la taille des pièges à des choses impressionnantes. Je suis curieux de voir ou se situe la limite génétique du phénomène.

Une chose est sûre; on tire de plus en plus d'hybrides au potentiel esthétique énorme.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric-666
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 51
Humeur : introvertie
Préférence : Sarracenia

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 13:35

Pendant une longue période, il semble qu'on aie croisé un peu n'importe quoi, n'importe comment, avec pour résultat un très petit nombre de beaux hybrides et une masse de plantes moches ou quelconques. Les choses ont graduellement changé au cours des 15 dernières années (davantage de croisements intelligents), avec pour conséquences l'émergence d'un nombre sans cesse croissant de très belles plantes (dont beaucoup sont malheureusement encore aujourd'hui très rares).
C'est aussi vrai que ça vaudrait la peine de sélectionner des plantes en tenant compte d'autres critères: taille, vigueur, résistance au vent, au gel, aux étés trop frais,....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon



MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 14:16

Salut,

Belle grosse plante en effet! Si tu as une piste pour avoir une division, je suis fan.
Ceci dit, je me méfie des photos et la seule chose qui vaille, c'est une mesure claire avec une règle.
C'est pour ça que je le fais sur mes photos, tu devrais lui demander une photo de la sorte: taille et diamètre de l'urne. Sur la photo, le haut des urnes est plus près de l'objectif de l'appareil que sa main...

EDIT: la même plante vue sous un autre angle: la comparaison de l'urne et de la main est différente.


(photo du net, collection de Jeremiah)

Pour l'instant, je n'ai vu aucune photo avec des urnes de largeur supérieure à 10 cm. Par contre, un australien dont le nom m'échappe maintenant a fait un xmoorei rouge de 1,20 m de haut, une très belle plante.
Cédric a une flava de 1,40 m , j'en ai une division. J'ai aussi une leuco qui s'appelle 140 cm...
Il faut voir, et mesurer clairement (c'est le professeur de physique qui parle).
Je suis d'accord qu'il ne faut pas croiser tout et n'importe quoi. J'essaie de me limiter aux hybrides primaires qui sont souvent très vigoureux.

Bravo pour ta collection!

Laurent.


Dernière édition par Laurent le Mar 27 Juin - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
AdminVenus
AdminVenus
avatar

Age : 36

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 14:25

Ju! a écrit:
L'hybridation va probablement pousser la taille des pièges à des choses impressionnantes. Je suis curieux de voir ou se situe la limite génétique du phénomène.

Une chose est sûre; on tire de plus en plus d'hybrides au potentiel esthétique énorme.

Curieux aussi de voir jusqu’où ça ira ou, en même temps j'ai sélectionné l’inverse, un minuscule flava atro de 15 cm de haut qui fleurit.

Cedric-666
Citation :
Pendant une longue période, il semble qu'on aie croisé un peu n'importe quoi, n'importe comment, avec pour résultat un très petit nombre de beaux hybrides et une masse de plantes moches ou quelconques. Les choses ont graduellement changé au cours des 15 dernières années (davantage de croisements intelligents), avec pour conséquences l'émergence d'un nombre sans cesse croissant de très belles plantes (dont beaucoup sont malheureusement encore aujourd'hui très rares).
C'est aussi vrai que ça vaudrait la peine de sélectionner des plantes en tenant compte d'autres critères: taille, vigueur, résistance au vent, au gel, aux étés trop frais,....

C'est vrai que c’est surprenant de voir que se n'est que depuis 10 ou 15 ans que la sélection se fait beaucoup mieux. C'est aussi parce que maintenant ont a accès à des très belles plantes a la base. Quand j'ai commencé il y'a 25 ans, laisse tomber la galère pour avoir des infos, des plantes ect. Avoir un vrai rugelli ou un beau rubricorpora c’était la croix et la bannière. Je n'ai vraiment commencé à sélectionner et faire des croisements de sarracenia que depuis 7 ans et quand je vois les résultats c’est vrai que je me demande ce que les autres ont foutu avant.

Si des pro c’étaient vraiment mis à sélectionner correctement des le départ ont aurait des trucs incroyable aujourd'hui.

_________________
Nobody knows i am new wave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 19:34

C'est bien là tout le problème: les pros ne le font pas. Pourquoi ? Pas rentable. Ce "hier" comme aujourd'hui.


La raison de cette évolution vient, comme le dit Guillaume, de la qualité grandissante des informations disponibles et de la facilité de prise de contacts. J'ai commencé plus ou moins à la même époque avec comme seules "sources" d'info et de plantes un concervateur de jardin botanique et le catalogue papier de JJ. Labat ou chaque plante était décrite par une 20ène de mots tout au plus.

Il y a 25 ans, on se contentait de ce qu'on trouvait et, surtout, de ce qu'on connaissait. On ne désire pas ce qu'on ne connaît pas. De nos jours, le moindre clone qui sort est balancé en photo sur la toile. Tout le monde le voit. Tout le monde en voit des centaines. Et plus on a le choix, plus on devient pointilleux...

Je pense aussi que les vieux de la vieille ayant commencé à cette époque et subsisté jusqu'à aujourd'hui ont acquit de la bouteille. L'expérience fait éviter bon nombre de fautes et dirige d'un pas certain vers ce que l'on recherche.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cedric-666
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 51
Humeur : introvertie
Préférence : Sarracenia

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Dim 25 Juin - 20:31

Guillaume, citation: Une chose est sûre; on tire de plus en plus d'hybrides au potentiel esthétique énorme
C'est vrai que c’est surprenant de voir que se n'est que depuis 10 ou 15 ans que la sélection se fait beaucoup mieux. C'est aussi parce que maintenant ont a accès à des très belles plantes a la base. Quand j'ai commencé il y'a 25 ans, laisse tomber la galère pour avoir des infos, des plantes ect. Avoir un vrai rugelli ou un beau rubricorpora c’était la croix et la bannière. Je n'ai vraiment commencé à sélectionner et faire des croisements de sarracenia que depuis 7 ans et quand je vois les résultats c’est vrai que je me demande ce que les autres ont foutu avant.
Si des pro c’étaient vraiment mis à sélectionner correctement des le départ ont aurait des trucs incroyable aujourd'hui.

Oui, pour obtenir de beaux hybrides, il faut normalement avoir des parents de qualité supérieure, et jusqu'il n'y a pas si longtemps c'était très difficile à obtenir.

Je ne suis pas non plus convaincu que chercher à obtenir des clones de grande qualité esthétique était une priorité pour les pros. Ce qu'ils cherchaient avant tout c'était des plantes que l'on pouvait produire en masse.

Rien ne vaut le travail des fans pour les fans...

Une chose qu'il faudra aussi veiller: quand on obtient une très bonne plante originale, il conviendrait de la croiser avec des plantes similaires ou l'autoféconder pour essayer de renforcer encore les caractères intéressants. Ca ne marche pas nà tous les coup, mais ça vaut la chandelle d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: dans la serre en juin   Lun 26 Juin - 19:49

Le travail de sélection en vue d'intensifier un caractère précis va un peu plus loin qu'un simple croisement entre plantes similaires ou en auto-fécondation. Cette méthode permet les bases mais si on veut aller plus loin, ça se joue sur trois ou quatre générations, parfois plus encore, en recroisant entre eux les descendants et/ou les parents selon des protocoles strictes. C'est long, complexe et pas toujours convaincant, sans compter la place que ça prend de conserver chaque individus de chaque génération.

Il y a un certain professionnalisme à avoir... Je pense que ça joue pour beaucoup dans le nombre restreint d'obtenteurs sérieux.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dans la serre en juin   

Revenir en haut Aller en bas
 
dans la serre en juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un hérisson noir dans ma serre
» quelle température dans la serre ?
» quel terre dans la serre?
» QUE METTRE DANS UNE SERRE ?
» Température dans la serre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les plantes carnivores :: Le monde des plantes carnivores :: Le Grand Album - Gallery-
Sauter vers: