Forum sur les plantes carnivores


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tricheries et compromis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Tricheries et compromis.   Mar 7 Nov - 13:53

Bonjour à tous,

Étant en pleine réflexion sur le comment cultiver des Drosera gigantea, je me retrouve face à un dilemme qui finalement revient assez souvent; respecter les conditions naturelles est impossible et nous devons dès lors "tricher".

En effet, Drosera gigantea peut parfois enfuir son tubercule à plus d'un mètre de profondeur. La logique stricte veut donc qu'il a besoin d'un pot de plus d'un mètre de haut. Malheureusement, ça prend de la place et, à ma connaissance, aucun collectionneur ne joue à ça. Il en résulte des potées dont les tubercules se développe tout au fond du pot, obligeant le retrait de la soucoupe d'eau assez tôt afin d'éviter qu'ils ne trempent tout simplement dans l'eau et pourrisse. Bref, pas pratique.

Malheureusement, on voit la plupart du temps des gens tenter de le cultiver dans des pots d'à peine 10 ou 15cm de haut, loin, très loin des habitude du ptit gluant, et ça se paye cash par des tubercules moisit et une plante qui quitte la collection aussi rapidement qu'elle n'est arrivée.

Mais alors, quel serait le juste milieu ? Quand vous avez ce genre de compromis à faire, comment tranchez-vous ?

Si vous avez des idées pour s'approcher le plus possible des bonnes conditions, je suis preneur. Pour l'instant, je pense à une canalisation d'égout en plastique, feutrée sur le bas et enterrée à moitié dans le sol de la serre. Pourquoi pas... Mais si vous avez mieux...

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwano
KiwAdmin
KiwAdmin
avatar

Age : 25
Humeur : Aime ouvrir des chats en deux.
Préférence : Une bonne brune et ça roule !

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mar 7 Nov - 16:01

Helloche,

Et dans le cas où in natura la plante croît dans une zone où la roche-mère est moins profonde ? Que se passe-t-il s'il rencontre cette roche impénétrable à 30 cm de fond ? Si on part d'une telle hypothèse, est-il possible de cultiver la plante dans un grand pot en blindant le fond de cailloux (ce qui éviterait d'utiliser un pot d'un mètre de profondeur) ?

_________________
Mon livre sur la culture des Nepenthes : Les Nepenthes : les connaître et les cultiver, par Roman Sermand
Mes photo-reportages botaniques : La Fritillaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafritillaire.weebly.com
Dagonaute
Fruit de Falcon
Fruit de Falcon
avatar

Age : 34
Humeur : Optimiste
Préférence : Un gros faible pour les droseras rotundifolia 💕

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mar 7 Nov - 16:58

Et en mettant du geotextile au fond, ou quelques cm au dessus, le bulbe serait arrêté dans sa descente non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dams99
Modo
Modo
avatar

Age : 33
Humeur : curieux
Préférence : Céphalotus et Pinguicula

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mar 7 Nov - 18:30

ne met pas de coupelle Rolling Eyes

tu les récupéra dans le fond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mar 7 Nov - 18:34

Kiwano a écrit:
Helloche,

Et dans le cas où in natura la plante croît dans une zone où la roche-mère est moins profonde ? Que se passe-t-il s'il rencontre cette roche impénétrable à 30 cm de fond ? Si on part d'une telle hypothèse, est-il possible de cultiver la plante dans un grand pot en blindant le fond de cailloux (ce qui éviterait d'utiliser un pot d'un mètre de profondeur) ?

Ce Drosera est un des rares du genre à aller planquer ses tubercules à des profondeurs de substrat encore humides même en saison sèche. Apparemment, c'est même un critère important de conservation dans nos collection; on sèche les tubercules des Drosera tubéreux mais on garde celui de D. gigantea légèrement humide.

En partant de ce constat et en reprenant ton hypothèse d'un sol peu profond, j'imagine que le sous-sol s'assèche trop à cette faible profondeur et donc que le tubercule va s'assécher, mettant fin à la plante et donc à la colonisation de ce milieu.

Je n'ai pas la moindre expérience, seulement des lectures, mais je remarque que ce point est souvent négligé et que les collectionneurs se plaignent de l'échec sans trop savoir pourquoi. Ceux qui gardent le substrat légèrement humide réussissent a conserver des pieds plusieurs années mais chaque fois, il y a la même remarque; la plante est beaucoup plus petite que dans la nature.

Chaque plante a son milieu et ses spécificité, parfois très précises et souvent, il y a une raison à cela; la plante s'est adaptée à ce milieu parce qu'elle y est concurrentielle.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mic
MicaModo
MicaModo
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mar 7 Nov - 20:38

Pour ma part, j'essaie de respecter au maximum la fiche de GvG, qui est un très bon cultivateur de tubéreux, ici : lien.

Dans le fond de mes pots, je mets 1cm de tourbe pure environ afin de garder plus d'humidité en été et pour empêcher les bulbes de sortir par les trous du fond vu que c'est plus compact.

Je déterre chaque année les bulbes en fin d'été avant de les rempoter directement, je pense que ça n'a pas d'impact sur leur croissance car il n'y a plus aucune racine ni partie aérienne, et ce pour plusieurs raisons :
-les remonter vu qu'ils ont tendance à descendre, l'année passée mon rupicola s'est trouvé dans le fond du pot alors que je l'avais mis 7-8cm plus haut.
-Contrôler leur croissance afin de voir si je suis dans le bon. Jusqu'à présent, j'ai 8 espèces (j'ai perdu D. stonolifera qui n'est jamais reparti après avoir reçu le bulbe), quasiment toutes ont grossi et se sont divisées. Certaines n'ont pas grossi mais n'ont pas diminué de taille non plus.

Pour la prolifération et le grossissement des tubercules, le plus gros désavantage de les faire pousser l'hiver est la quasi absence de proie. Ou alors il faut le faire artificiellement... C'est pourquoi quand les températures passeront au dessus de 10°C cet hiver, je les sortirai afin d'espérer qu'ils capturent l'un ou l'autre moucheron.

Pour tes D. gigantea, si leurs tubercules ne sont pas plus gros qu'1-1,5cm, je le ferais bien pousser
dans des pots de 15cm en les déterrant chaque année. Puis après s'ils deviennent plus gros, alors je les mettrai dans des pots plus grand.
Concernant l'humidité du pot en été, je pense qu'en arrosant plus souvent que les autres, ça pourrait le faire. Après tout, si je les dépote chaque année, je ne pense pas qu'ils descendront de 10cm en une saison...

Tout ceci n'est que mon humble avis, comme dit plus haut, je débute dans le genre. J'en suis à ma 3ème saison de pousse pour D. tubaestylis (d'un bulbe de 5-6mm en 2015, je suis passé à 2 bulbes de 5-6mm en 2016 puis à 1 de 8mm et 2 de 5-6mm en 2017) et 2ème saison pour les autres...

_________________
Ma liste de culture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalisti
Pousse de Falcon
Pousse de Falcon


Age : 27

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mer 8 Nov - 2:26

Tu as déjà tenté 1 pot assez haut mais pas très large?
Histoire de voir si déjà la plante descend beaucoup ses tubercules chez toi.

Et en terme de pot (je ne donne qu'un exemple, je ne connais pas la marque), tu peux trouver quelque chose dans ce genre : http://www.oogarden.com/prod-25823-Pot-carre-haut-VOLCANIA-gris-galet.html
Bref, si tu trouves une meilleure solution, préviens-nous.

PS : si tu utilises une conduite plastique, bien que l'idée semble bonne sur le papier, j'aurais peur que le tubercule s'enfonce au milieu de la conduite et alors là bon courage pour le retrouver, il faudrait scier le tube.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mer 8 Nov - 14:49

Pourquoi empêche t-on les tubercules de s'enfoncer si c'est leur méthode naturelle de survie ?

Ceci dit, Mic n'a pas tord: petits, ils poussent moins profondément, on pourrais donc commencer par des pots "raisonnables". J'ai eu une production d'une bonne dizaine de tubercules dans la gelée de CIV et ça n'a rien coûté à la base. Je vais tester plusieurs méthodes, on verra bien ce qui marche.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mic
MicaModo
MicaModo
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Mer 8 Nov - 19:51

Kalisti a écrit:
Tu as déjà tenté 1 pot assez haut mais pas très large?
Histoire de voir si déjà la plante descend beaucoup ses tubercules chez toi.

Oui mes tubaestylis ont poussé une saison dans un pot de 11X11X22 mais les tubercules sont restés dans les 5 premiers cm. Je pense que des pots d'1m, ça ne servira que quand les tubercules atteignent plusieurs cm de large, çàd après pas mal d'année si on parvient à les garder si longtemps Laughing

Ju! a écrit:
Pourquoi empêche t-on les tubercules de s'enfoncer si c'est leur méthode naturelle de survie ?

Il me semble avoir déjà lu qu'ils ont tendance à descendre trop vite par rapport à leur croissance. Ce qui fait qu'à moment, ils ne parviennent plus à sortir du substrat et donc ils finiraient pas mourir si on ne les remonte pas.
Autre problème, imagine que tu as un bulbe de 3cm, tu le plantes à 6cm (profondeur théorique idéale). A la fin de la saison de pousse, il aura descendu encore de 2-3cm, il aura peut-être fait des bulbilles de 5mm, ceux-ci ne seront pas assez gros pour atteindre la surface d'où l'intérêt de les ressortir chaque année.

Tu me diras : "oui mais dans la nature ils font comment ?", je pense qu'ils sont déjà dans leurs conditions naturelles donc sans doute idéales et qu'ils capturent un grand nombre de proie. Ce qui fait que même s'ils descendent, ils grossissent beaucoup plus vite qu'en culture, les bulbilles qui se forment alors sont sans doute aussi beaucoup plus gros.


A confirmer, ceci n'est que le fruit d'avis que j'ai lu et de réflexions personnelles. Dommage qu'il n'y ait plus de spécialistes qui passent par ici...


_________________
Ma liste de culture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Jeu 9 Nov - 8:20

Si tu manques de petites proies, laisses pourrir un fruit à coté et tu verras le nombre de mouchettes qui vont débarquer. Ça marche aussi avec un chiffon bien imbibé de bière (histoire qu'elles ne se noient pas) ou d'autres astuces du genre.


En CIV, l'absence de proie à produit des bulbilles microscopiques de 3 à 4 mm. On est loin des 3 cm, c'est sûr, et ils ne vont pas aller bien profond cette année (si ils s'acclimatent). Je passerais avec le tube et on en discutera de vive voix avant de les en sortir.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mic
MicaModo
MicaModo
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Jeu 9 Nov - 19:53

Bof, dans la cave, c'est quand même pas hyper terrible. Entre la proximité avec le reste de la maison, quelques denrées alimentaires et de l'amorce pour la pêche, faudrait pas avoir une invasion non plus lol!

_________________
Ma liste de culture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwano
KiwAdmin
KiwAdmin
avatar

Age : 25
Humeur : Aime ouvrir des chats en deux.
Préférence : Une bonne brune et ça roule !

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Jeu 9 Nov - 20:16

La clé de la réussite des tubéreux, si je me rappelle les commentaires sur Facebook, c'est justement la nutrition. Il faut les blinder de bouffe lorsqu'ils sont en végétation. Peut-être justement ne faut-il pas lésiner sur ce point et même y aller à la dure ?

_________________
Mon livre sur la culture des Nepenthes : Les Nepenthes : les connaître et les cultiver, par Roman Sermand
Mes photo-reportages botaniques : La Fritillaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafritillaire.weebly.com
Mic
MicaModo
MicaModo
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Jeu 9 Nov - 22:46

Je pense aussi que ça doit jouer un grand rôle, idée à creuser Wink

_________________
Ma liste de culture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   Ven 10 Nov - 7:59

Bref, Mic, il ne te reste plus qu'à laisser pourrir quelques kilo de fruits à coté d'un tas de fumier dans ta cave.

Oui bah quand on veut des carni, on assume !

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tricheries et compromis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tricheries et compromis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que demander aux proprio-chevriers avant compromis de vente
» achat de selle : faut il faire des compromis ?
» recherche meilleur compromis
» Quel delais pour l'achat d'une ferme ? URGENT
» Besoin de conseils renseignements etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les plantes carnivores :: Méthodes de culture et fiches techniques :: Les principes fondamentaux-
Sauter vers: