Forum sur les plantes carnivores


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Subtilités dans l'arrosage.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ju!
JuvAdmin
JuvAdmin
avatar

Age : 35

MessageSujet: Subtilités dans l'arrosage.   Mar 09 Oct 2018, 8:44 pm

Bonjour à tous,

L'arrosage par le haut, c'est bien connu, a ses défenseurs mais surtout bon nombre de détracteurs. Cela tasserait le substrat, creuserait des trous et déracinerait les petites plantes, entre autres. Bien loin de moi l'idée de relancer le débat, j'aimerais pourtant souligner son intérêt en cette période automnale. Pourquoi ?

La plupart des collectionneurs de carni laissent tremper leurs chéries dans l'eau toute la belle saison. La tourbe, agissant comme une éponge, conduit l'eau jusqu'à la surface du substrat. Celle-ci s'évapore et laisse sur place sels minéraux et autres crasses. Se crée alors une croûte bien riche qui offre l'habitat idéal aux moisissures et aux parasites. Fin d'été, cette couche est parfois fameuse !

C'est là qu'il devient intéressant de changer ses habitudes; en arrosant par le haut en fin de saison, on dilue cette croûte et on rince le substrat. Une douche avant d'aller dormir, en somme. Bien propre, le substrat passera mieux la mauvaise saison.

Pour ma part, je n'hésites déjà pas durant l'année puisque j'arrose pratiquement à 100% par le haut (seules les périodes de canicules font exception) mais en automne, ça vire à la douche abondante et très régulière sous forme de longues pluies pulvérisées. Même les hibernacles déjà formés y passent, se retrouvant trempés pratiquement tous les jours matin. Les journées étant encore belle, cela sèche assez rapidement.

Qu'on aime ou qu'on aime pas durant l'année, je ne peux pour ma part que conseiller cette pratique avant les grands froids.


_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon



MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mar 09 Oct 2018, 10:41 pm

Salut Ju!

Je fais ça aussi au moment où je range ma collection au printemps.
J'ai vu que les américains conseillaient de le faire pour les sarracenias et ils rincent jusqu'à obtenir une conductivité qui leur convient.

A propos d'arrosage, est-ce que tu arroses différemment les espèces de sarracenias?

Merci,

Laurent.
Revenir en haut Aller en bas
eclipse
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 48

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mar 09 Oct 2018, 10:46 pm

pour ma part je n'arrose pas différemment par contre les niveaux et condition d'arrosage différent d'une espèce ou hybride d'espece à l'autre. de l'oreophila que je laisse avoir soif l’été voir sécheresse à la psittacina que je noie presque au même moment.
Revenir en haut Aller en bas
Chouks
ChouksModo
ChouksModo
avatar

Age : 25
Préférence : Pinguicula, Sarracenia, et tout le reste

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mer 10 Oct 2018, 1:35 pm

Tiens, je fais presque tout l'inverse : en été j'arrose par le haut car c'est ce qui se déssèche le plus vite, et en automne je ne le fais plus pour deux raisons. La première, 'est qu'il fait bien plus humide, donc déjà je n'arrose plus; la deuxième c'est qu'avec les feuilles mortes qui tombent dans les pots, je ne voudrais pas "rincer" les nutriments qunelles apprortent vers le fond". Et puis en hiver, je ne laisse qu'un peu d'eau sous les pots, plus d'arrosages.
Revenir en haut Aller en bas
Romain.valais
Graine de Falcon
Graine de Falcon
avatar

Age : 33
Préférence : Ce qui poussent bien droit et qui résiste au gel

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mer 10 Oct 2018, 6:47 pm

eclipse a écrit:
pour ma part je n'arrose pas différemment par contre les niveaux et condition d'arrosage différent d'une espèce ou hybride d'espece à l'autre. de l'oreophila que je laisse avoir soif l’été voir sécheresse à la psittacina que je noie presque au même moment.

Concernant les leuco tu fais aussi une distinction selon la saison pour l'arrosage ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aubonbec.ch
eclipse
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 48

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mer 10 Oct 2018, 7:55 pm

pas plus que pour les flava, alata même peine même punition lol par contre pour leuco j'ai un substrat plus sableux et le rhizome bcp plus sorti et apparent.
Revenir en haut Aller en bas
nnnicos
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 14
Humeur : Joyeuse

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mer 10 Oct 2018, 7:59 pm

Quand a moi ça dépend du temps.
Si j'en ai pas c'est vite fais par dessus.
Si j'en ai c'est par dessous.
Sa a l'air de leurs convenir donc je continue.
Revenir en haut Aller en bas
Ju!
JuvAdmin
JuvAdmin
avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mer 10 Oct 2018, 8:10 pm

En fait, durant la période de croissance, j'arrose uniquement par le haut à l'arrosoir pratiquement tous les matins et vide  deux à trois fois par semaine deux à trois pulvérisateurs d'eau de 10L. Là, les urnes y passent autant que le substrat, j'asperge la masse. Se faisant, je distingue effectivement les oreophila et quelques flava des autres en les "sautant" régulièrement durant leur période estivale.

Pour les leuco, on entend souvent qu'ils ont besoin de ce même genre de repos pourtant, in situ, on les trouve dans des zones plus humides que les flava. Le leuco supporterait plus facilement d'avoir les pieds dans l'eau à la "psitta" que les flava. Chez moi, ils sont dans la catégorie "basique" bien arrosée.

Dans un avenir proche, j'aimerais refaire un système de circulation d'eau permanent entre la réserve d'eau, une zone de lagunage à sphaigne et une zone de culture "trempette toute l'année" où serait par exemple les Darlingtonia et les psittacina. L'idée du lagunage étant d'acidifier et de purifier l'eau de toutes les poussières et pollens qu'elle contient. Le circuit terminerait sur les tables afin d'apporter 1/2cm d'eau fraîche circulant en permanence au pied de la collection complète (hors "cas particuliers"). Je conserverais une zone "été secs" pour les oreophila.

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon



MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Mer 10 Oct 2018, 9:15 pm

Salut,

Je savais que ce sujet arrosage avait de l'intérêt. Je me pose encore plein de questions après bientôt 30 ans de culture. Chez moi tout est dans le même grand bac mais par exemple, mes minor okeefenokee ont très mal poussé cette année, est-ce que vous les plongez davantage dans l'eau que les autres? Elles apprécient peut être aussi un plus d'ombre?
Un autre truc an dehors de l'arrosage, je me demande si les plantes apprécient le manque d'espace: quand je rempote mes plantes dans des pots plus gros, elles sont moins grandes la saison qui suit. Cet hiver, je tente quelques plantes en peat free mix pour voir ce que ça donne, pas toujours facile de trouver les ingrédients mais on finit par y arriver.

Revenir en haut Aller en bas
Ju!
JuvAdmin
JuvAdmin
avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Ven 12 Oct 2018, 10:00 am

Pour moi, le monde des plantes carnivores souffre d'un magnifique préjugé: "les plantes carnivores poussent dans les tourbières. Les tourbières sont faites de tourbe et de sphaigne qui font trempette dans la flotte."

On en fait une règle sacro sainte qui réduit toutes nos plantes au même substrat de tourbe blonde de sphaigne éventuellement allégée et baignant toujours dans 2cm d'eau de pluie. La plupart de nos collections sont même abritée de la pluie, histoire que l'eau ne remplisse pas les urnes ou ne lessive pas la glu.

Mer*e, ouvrons un peu les yeux, c'est quoi ça ? D'où vient cette règle à la c*n ? Y a un mec collectionneur de cactus qui a pondu ça dans les années 70 et du coup, ont fait tous la même chose depuis ce temps. Genre on se promène encore en pat d'ef avec une marguerite dans les cheveux Shocked

Si on y regarde de plus près, la pluviométrie des zones à carni est généralement énorme. Il pleut tout le temps. Pourtant, il y a de la glu sur les Drosera et les urnes des Sarracenia ne sont pas couchées. D'ailleurs, chez moi, j'ai beau leur balancer de la flotte dans le cornet à longueur d'année, elle ne se remplissent jamais, preuve qu'il y a d'une manière ou d'une autre un équilibrage interne du niveau d'eau.

Pour les différences d'arrosage, oui, oui, oui et cent fois oui, il y en a. La météo n'est pas la même en oregon, en floride et en caroline du nord. De même, au sein d'une tourbière, il y a différentes zones au même titre qu'il y a différentes tourbières (non, elles ne sont pas toutes faites de tourbe blonde de sphaigne).

Les substrats et l'arrosage diffèrent. Maintenant, les carnis s'adaptent à ce milieu standard, elles s'en accommodent. Du coup, qu'est ce qui mérite d'être changé et qu'est ce qui ne le mérite pas, c'est là la vraie question. Quel jeu en vaut la chandelle et lequel est pure perte de temps ?

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Chouks
ChouksModo
ChouksModo
avatar

Age : 25
Préférence : Pinguicula, Sarracenia, et tout le reste

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Ven 12 Oct 2018, 1:19 pm

De bonnes questions, mais qui resteront sans doute encore un moment en débat. Tout le dilemme étant de vouloir reconstituer le milieu d'origine de nos plantes dans un contexte différent, tout en essayant de limiter les inconvénients que ce milieu naturel peut avoir et que les plantes ont appris à surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
eclipse
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 48

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Ven 12 Oct 2018, 1:34 pm

pour moi minor pousse mieux à l'ombrage d'autre plantes, pour l'eau idem flava leuco alata

une plante en serre poussera plus frele et si on la met dehors l'urne cassera, une flava 365j/an dehors resiste à la tempete.

pour les conditions on peut rajouter la georgie pour oreophila elle connait la secheresse dans certaines zones meme
Revenir en haut Aller en bas
Ju!
JuvAdmin
JuvAdmin
avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Ven 12 Oct 2018, 7:42 pm

Une zone de grande profondeur, toujours trempée pour psittacina, purpurea et minor.
Une zone de moyenne profondeur plus aérée pour alata, leuco et rubra.
Une zone de faible profondeur avec périodes sèches pour oreophila et flava.


C'est généralement ce qui se dit mais bon, dans les rubra, il y a énormément de variantes, pareil pour les flava.

Pour les conditions in situ, je pense qu'on cherche surtout à obtenir le meilleur de nos plantes, quitte à faire mieux que dans la nature.

Question serre, la mienne est ouverte sur les parois latérales toute l'année en dehors des période de grosses gelées. Ca aide méchamment à limiter les moisissures avec tout cet air qui circule. Je la ferme généralement pour mi janvier à mi mars tout en laissant portes et fenêtre ouvertes en dehors des gelées nocturnes. Je n'ai donc pas de plantes frêles ^^

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Romain.valais
Graine de Falcon
Graine de Falcon
avatar

Age : 33
Préférence : Ce qui poussent bien droit et qui résiste au gel

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Dim 14 Oct 2018, 1:50 pm

Bonjour à tous,

ce sujet ''déterré'' est toujours intéressant !

Après vous avoir lu, je me demande quand même comment font les gros collectionneurs (ou vous mêmes bien sûr) qui ont toutes leurs collections dans de grandes tables de cultures. Comment gèrent-ils? Quand les différentes espèces sont mélangées sans parler des hybrides...

Vous adaptez vraiment l'arrosage de vos plantes à chaque saison et chaque besoin ? Si tel est le cas bravo ! Moi j'en suis bien loin...

Vous ne pensez pas que nos plantes s’adaptent plus ou moins bien aux conditions qu'on leurs offrent et font de leur mieux pour ''survire'' ?

PS. ci-dessous une lien intéressant d'un sujet ouvert au mois de juin par Mike Wang concernant la pourriture de rhizomes des leuco
http://sarracenia.proboards.com/thread/4178/prevent-rot-sarracenia-leucophylla
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aubonbec.ch
eclipse
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 48

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Dim 14 Oct 2018, 4:56 pm

le long de ma serre j'ai un pente legere de qq cm pour les 7m de long. en haut les oreophila et assimilée

en bas les gros pots et les soiffardes lol
Revenir en haut Aller en bas
bilou68
Fruit de Falcon
Fruit de Falcon


Age : 47

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Dim 14 Oct 2018, 7:20 pm

Pas de question métaphysique pour moi, arrosage par le haut dans tous les cas sans différenciation selon les espèces ...
Revenir en haut Aller en bas
http://cavannaeric.wix.com/carnivores68
Ju!
JuvAdmin
JuvAdmin
avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Hier à 10:08 am

Ce qui ressort de ton fil de discussion, Romain, c'est que l'eau stagnante et pauvre en oxygène induit souvent la moisissure du rhizome. C'est un peu ce que résout l'arrosage par le eau; l'eau fraîche apporte l'oxygène et rince les "crasses".

Depuis que j'arrose par le haut, j'ai remarqué lors de mes rempotages que le substrat était effectivement nettement moins "visqueux". La boue fine qui s'accumule au fond d'un "pot trempette" est dans ce cas lessivée en permanence par l'écoulement d'eau et ne laisse que la part fibreuse et aérée du substrat. Pour moi, la plante carnivore qui pousse dans une tourbière fétide est un mythe. L'eau circule bien plus qu'on ne le pense et est certainement plus aérée que dans les pots de certaines de nos collections. On ne parle par de l'eau vive d'un torrent de montagne, évidement, mais ce n'est pas non plus la même goutte d'eau au même endroit pendant 10 ans, ça je n'y crois pas. Rien que les pluie permettent déjà une circulation d'eau importante.

Pour les passages à sec, c'est aussi très souvent le cas dans ma serre. J'arrose le matin et, parfois, lors de ma visite du soir, tout est sec en surface. Sauf cas extrême, je laisse souvent en l'état pour la nuit et n'arrose que le matin suivant. En période hivernales, les arrosages s'espacent mais ne s'interrompent pas, ils sont juste beaucoup plus légers et toujours par le haut afin de continuer à lessiver la surface du substrat et éviter l'assèchement complet de la motte par le gel (maître de la traîtrise).

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
CpasMoi
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 73

MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Hier à 1:18 pm

Ju! a écrit:
Ce qui ressort de ton fil de discussion, Romain, c'est que l'eau stagnante et pauvre en oxygène induit souvent la moisissure du rhizome. C'est un peu ce que résout l'arrosage par le eau; l'eau fraîche apporte l'oxygène et rince les "crasses".

Depuis que j'arrose par le haut, j'ai remarqué lors de mes rempotages que le substrat était effectivement nettement moins "visqueux". La boue fine qui s'accumule au fond d'un "pot trempette" est dans ce cas lessivée en permanence par l'écoulement d'eau et ne laisse que la part fibreuse et aérée du substrat. Pour moi, la plante carnivore qui pousse dans une tourbière fétide est un mythe. L'eau circule bien plus qu'on ne le pense et est certainement plus aérée que dans les pots de certaines de nos collections. On ne parle par de l'eau vive d'un torrent de montagne, évidement, mais ce n'est pas non plus la même goutte d'eau au même endroit pendant 10 ans, ça je n'y crois pas. Rien que les pluie permettent déjà une circulation d'eau importante.

Pour les passages à sec, c'est aussi très souvent le cas dans ma serre. J'arrose le matin et, parfois, lors de ma visite du soir, tout est sec en surface. Sauf cas extrême, je laisse souvent en l'état pour la nuit et n'arrose que le matin suivant. En période hivernales, les arrosages s'espacent mais ne s'interrompent pas, ils sont juste beaucoup plus légers et toujours par le haut afin de continuer à lessiver la surface du substrat et éviter l'assèchement complet de la motte par le gel (maître de la traîtrise).


je suis tout à fait d'accord, les plantes doivent toutes s'arroser par le haut , sauf exceptions; tubereuses en repos et autres sud africaines.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon



MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   Hier à 11:22 pm

Souvent les américains cultivent en tourbe pure et en extérieur donc la pourriture du rhizome est plus fréquente. J'ai parfois du mal à suivre leur logique. En climat très chaud, cela peut se concevoir mais je trouve cela risqué.
Chez moi, les seules pourritures que j'ai pu avoir sont des plantes arrivées dans l'année, en bonne santé, mais pas complètement acclimatées.
Arroser par le haut ça oxygène mais ça tasse aussi le substrat et si on cultive les pots dans un bac fermé, les crasses stagnent dans le bac aussi. Cette année, j'ai pratiqué le rinçage des pots au printemps, peut-être faut-il le faire à l'automne mais les plantes ne pas encore très maniables...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Subtilités dans l'arrosage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Subtilités dans l'arrosage.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acidification de l'eau d'arrosage
» Eau vinaigrée
» Problème d'arrosage pour mon Spathiphyllum ?
» Aloe Vera : arrosage
» Le grenadier et l'arrosage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les plantes carnivores :: Méthodes de culture et fiches techniques :: Les principes fondamentaux-
Sauter vers: