Forum sur les plantes carnivores


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sphaigne noire; éclaircissements.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 1:04 am

Au cours d'un débat sur la culture de la sphaigne, Jeremy nous fournissait ce lien; il y est question de savoir pourquoi les pointes de la sphaigne noircissent. Bien que la discussion donne quelques approches d'explications, le petit filou que je suis n'étais pas satisfait. J'ai donc effectué quelques tests visant à mieux comprendre le phénomène...


Tout d'abord, la théorie du soleil brûlant, même si elle est très répandue, me parait facile à réfuter; plus d'une personne réussissent à cultiver de la sphaigne d'un beau vert tendre en plein soleil (moi compris), et il n'est pas rare de trouver de la sphaigne noire à l'ombre.

Cela se vérifie également en observant les écailles "brulées" de plus près; un petit trempage, quelques écailles retirées, deux trois petits jets d'eau et hop! On obtient des morceaux parfaitement sains et entiers là où la brûlure aurait dû carboniser la sphaigne.





Détruire la théorie de la sphaigne brûlée n'est pas tout, encore faut-il trouver une autre explication plus plausible. Et là, l'histoire du tanin me plaisait bien. J'ai donc tenté d'y voir plus clair avec une petite expérience toute simple;

Si c'est un tanin qui colore ainsi la sphaigne, il doit avoir été véhiculé jusque là par un moyen ou un autre. Seule possibilité, l'eau. Elle vient en effet du sol, remonte par capillarité entre les écailles de la sphaigne et s'évapore, ce particulièrement aux pointes les plus hautes et les plus exposées au vent et au soleil. Le tanin serait donc soluble et s'accumulerait aux pointes.

Voyons maintenant comment, si pas prouver, au moins éclairer le sujet par une petite expérience toute simple; deux paquets de sphaigne sont posés sur une assiette blanche. L'un des paquets est parfaitement noir, grillé à point. L'autre est vert tendre.

L'idée est que si la coloration est bel et bien provoquée par du tanin, il sera possible de diluer celui-ci et de le transférer de la sphaigne noire à la sphaigne verte pour "brûler" cette dernière.




Commençons donc par l'extraction du tanin: un peu d'eau, une légère pression, et la magie opère...




Testez vous même! C'est fabuleusement rapide et efficace. Pas besoin de tritouiller beaucoup pour obtenir une belle encre brune première qualité! (Attention, ça tâche!)





Le jus obtenu est particulièrement foncé et d'un brun très éloigné de ce qui pourrait être produit par un élément brûlé. Il est par contre très proche de certains colorants utilisés dans le dessin, la peinture et l'écriture, et qui sont en fait du tanin issus de la galle du Chêne, entre autres.

Ceci dit, pour prouver qu'il est bien arrivé là par capillarité, et donc qu'il provient bien de la tourbe, il faut encore réussir à le replacer de manière identique à ce que nous trouvons dans certaines touffes de sphaignes. C'est à dire particulièrement concentré au pointes.

Trempons notre belle sphaigne verte dans ce jus de cambouis et voyons ce qui se passe...





Sitôt trempé, la sphaigne absorbe...




et se fonce...





Mais cela ne prouve rien sinon que c'est une sacrée éponge. Il faudra attendre le lendemain pour que l'eau s'évapore, et là...





Comme on peut le voir, toute la sphaigne est brunie, mais les pointes le sont particulièrement fort, comme pour les têtes noires "naturelles". Un colorant, probablement le tanin, serait donc effectivement véhiculé jusqu'aux têtes où il s'accumulerait petit à petit jusqu'à noircir la sphaigne. Les zones plus basses étant lessivées de manière régulière par le flux d'eau, elles resteraient vertes et "saines".

La différence expérience/terrain viendrait principalement du fait qu'ici, la masse de tanin est importante et envoyée d'une traite (séchage en 24h).


Le phénomène expliquerait également pourquoi la sphaigne meurt peu à peu une fois noircie. L'accumulation de tanin bouche les écailles et fini par empêcher le passage de l'eau, sans parler de la lumière fortement tamisée par ce puissant colorant sombre.

La sphaigne naturelle est lavée par la pluie, quant à certaines cultures en serres ne voyant pas la sphaigne noircir, l'explication la plus plausible viendrait de la qualité de la tourbe, voir de son absence dans la composition du substrat.



J'espère maintenant obtenir des avis constructifs afin de faire évoluer le débat et permettre à la communauté de mieux appréhender le problème de la sphaigne noircie.

Merci de m'avoir lu,


Ju!

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uncle John
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 24

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 1:31 am

Très sympa ça! ^^ Je me suis jamais posé la question de pourquoi la sphaigne noirci et tu nous ponds un poste qui nous explique tout ou presque.


Quelques questions :

Le tanin est produit par la plante à partir d'oligoéléments où absorbé par la plante directement?

Si le tanin est bien lessiver par la pluie. Le seul problème rencontré en culture est le manque de pluie donc il fraudait simplement arroser de temps en temps la sphaigne. Mais cela ne risque pas de créer une trop forte concentration dans le sol et nuire aux plantes?

Désolé si je n'ai pas été clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeremy37
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 28
Humeur : carnivorien

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 7:02 am

Merci ju !!
Ça confirme ce que l'on disait mais, avec plus de recherche et d'explication !

oui si ta sphaigne est "noire" tu dois l'arroser souvent pour lui redonner une belle couleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yo
Fruit de Falcon
Fruit de Falcon
avatar

Age : 30
Humeur : sympathique

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 10:51 am

Excellent ton post

a encourager

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Pousse de Falcon
Pousse de Falcon
avatar

Age : 42

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 11:09 am

J’ai constaté chez moi que les pointes noires étaient nettoyées par la pluie, et redevenaient bien vertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 11:10 am

Intéressant !

Ceux qui cultivent la sphaigne sur un substrat différent de la tourbe ne doivent donc jamais observer de noircissement...
Et il est sans doute possible de lessiver la tourbe pour en extraire le tanin avant de l'utiliser pour la culture des PC, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vernon
ModoFalcon
ModoFalcon
avatar

Age : 44
Humeur : aqueuse
Préférence : sarracenia, drosera, Céphalotus

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 1:46 pm

Uncle John a écrit:
Le tanin est produit par la plante a partir d'oligoéléments ou absorber par la plante directement?
non, les tanins sont déjà dans la tourbe.
ils se concentrent mécaniquement sur les pointes de sphaigne.
il ne faut pas oublier que dans la nature, les tanins sont lessivés et se retrouvent donc concentrés dans les couches inférieures (d'où la tourbe noire).
dans une tourbière naturelle, on trouve successivement:
-la sphaigne en haut
-la tourbe blonde en dessous
-la tourbe noire encore plus bas
-et la chine encore plus bas si on creuse très très profond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
et76sm
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 35
Humeur : comme la meteo "variable"
Préférence : quand ca pousse !!

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 2:27 pm

vernon a écrit:

-et la chine encore plus bas si on creuse très très profond

D'où l'encre de chine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vernon
ModoFalcon
ModoFalcon
avatar

Age : 44
Humeur : aqueuse
Préférence : sarracenia, drosera, Céphalotus

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 5:58 pm

et76sm a écrit:
vernon a écrit:

-et la chine encore plus bas si on creuse très très profond

D'où l'encre de chine

fallait la trouver celle là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeblai
ModoFalcon
ModoFalcon
avatar

Age : 54

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 6:23 pm

Bien vu cet article Ju! Très bon titre aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zeblai.org
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 6:28 pm

Bandes de bananes Mais merci quand même à tous ^^




FrançoisG a écrit:
Ceux qui cultivent la sphaigne sur un substrat différent de la tourbe ne doivent donc jamais observer de noircissement...
Et il est sans doute possible de lessiver la tourbe pour en extraire le tanin avant de l'utiliser pour la culture des PC, non ?


Théoriquement, oui. Si le substitut à la tourbe ne contient pas lui aussi une source de tanin.

Pour la tourbe, c'est une idée que je creuse et désire tester dés que j'en aurais l'occasion. J'imagine qu'il faudrait laisser tremper la tourbe dans de l'eau pendant un temps suffisamment long que pour la vider du tanin "libre". La récupérer avec une passoires à mailles pas trop fines permettrait également de supprimer les masses les plus fines, et donc les plus dégradées de la tourbe, laissant ainsi un substrat plus fibreux et léger.

Ceci étant dit, je pense qu'une grande partie du tanin reste concentré dans les parties non dégradées et finirait par se libérer au fur et à mesure de la décomposition du substrat. Reste à savoir si celle-ci est suffisamment lente que pour être négligeable, et permettre la culture de sphaigne sur tourbe sans remontée de tanin.



En ce qui concerne l'origine du tanin, elle est produite par beaucoup de végétaux et utilisée comme substance défensive, en rendant l'écorce immangeable par exemple.

C'est tellement efficace comme substance qu'elle est utilisée dans l'industrie en tant qu'anti-corrosif, entre autres, sur les métaux exposés aux vents marins.
L'usage le plus connu sans doute est le "tannage" des peaux de bête. C'est effectivement ce produit qui permet au cuir de rester souple et solide (méthode naturelle s'entend).

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maaaax
Piège de Falcon
Piège de Falcon
avatar

Age : 29
Préférence : Dionée

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Lun 03 Mai 2010, 6:29 pm

Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mar 04 Mai 2010, 12:52 am

Ju! a écrit:
J'imagine qu'il faudrait laisser tremper la tourbe dans de l'eau pendant un temps suffisamment long que pour la vider du tanin "libre". La récupérer avec une passoires à mailles pas trop fines permettrait également de supprimer les masses les plus fines, et donc les plus dégradées de la tourbe, laissant ainsi un substrat plus fibreux et léger.

Ceci étant dit, je pense qu'une grande partie du tanin reste concentré dans les parties non dégradées et finirait par se libérer au fur et à mesure de la décomposition du substrat. Reste à savoir si celle-ci est suffisamment lente que pour être négligeable, et permettre la culture de sphaigne sur tourbe sans remontée de tanin.
Plutôt que de la laisser tremper, je pense qu'un passage dans un filtre externe d'aquarium pourrait convenir, le temps de bien la "rincer" car curieusement, en aquariophilie, lorsqu'on met de la tourbe blonde dans le but d'acidifier et de libérer des tanins, on se plaint toujours que l'effet soit de trop courte durée et qu'il faille changer la tourbe souvent Wink !

A creuser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mar 04 Mai 2010, 1:04 am

Ju! a écrit:

Pour la tourbe, c'est une idée que je creuse et désire tester dés que j'en aurais l'occasion. J'imagine qu'il faudrait laisser tremper la tourbe dans de l'eau pendant un temps suffisamment long que pour la vider du tanin "libre". La récupérer avec une passoires à mailles pas trop fines permettrait également de supprimer les masses les plus fines, et donc les plus dégradées de la tourbe, laissant ainsi un substrat plus fibreux et léger.
Une autre idée que je pique à l'aquariophilie et un peu plus facile à mettre en application : pour libérer le tanin de certaines racines, il faut les faire bouillir plusieurs fois, jusqu'à obtenir un eau à peu près claire.
Suffit de faire ça dans une cocotte minute, je procède ainsi pour les feuilles de chêne sauf que dans mon cas, c'est juste pour stériliser et faire couler les feuilles plus vite, mais le jus marron que je récupère est hyper concentré en tanins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenoParis
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 32
Humeur : Maximum Power
Préférence : Dionaea

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mar 04 Mai 2010, 9:21 pm

Si le tanin vient effectivement de la tourbe au pied de la sphaigne.

Si on limite la quantité de tourbe en dessous, est ce que ça pourrai éviter cet inconvéniant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeremy37
Feuille de Falcon
Feuille de Falcon
avatar

Age : 28
Humeur : carnivorien

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mar 04 Mai 2010, 9:58 pm

fait les tests pour nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mar 04 Mai 2010, 10:17 pm

FrançoisG, ton idée n'est pas mauvaise, c'est à creuser. Par contre, c'est plutôt réservé à ceux qui possèdent ce fameux filtre ET qui n'ont pas une bonne centaine de litre de tourbe à traiter ^^

L'idée du simple trempage veut que la tourbe libère son tanin sans être altérée. Un passage à chaud réduirait une bonne part de la tourbe en bouillie inutilisable, non?



BenoParis: C'est une solution oui... Mais la tourbe est pour ainsi dire le seul substrat accessible pour la majorité des lecteurs du forum. L'idée est donc de développer des techniques ouvertes au plus grand nombre ^^

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goto007
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
avatar

Age : 35
Humeur : Positive
Préférence : Céphalotus, Doseras et aussi toutes les autres...

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mar 04 Mai 2010, 10:53 pm

Félicitations pour ce sujet. Tu travailles dans la recherche Ju!.
Ton protocole est intéressant et les questions qui en découlent également. Je vais méditer la dessus et vous ferais part de mes suggestions.
Si je comprends bien la dernière question, tu veux filtrer les tanins de la tourbe. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mer 05 Mai 2010, 12:07 am

Ju! a écrit:
FrançoisG, ton idée n'est pas mauvaise, c'est à creuser. Par contre, c'est plutôt réservé à ceux qui possèdent ce fameux filtre ET qui n'ont pas une bonne centaine de litre de tourbe à traiter ^^
Oui, oui, c'était plus dans l'optique d'un test, quoi que dans mon cas, vu le peu de plantes insectivores que je maintiens, c'est tout à fait jouable !

Ju! a écrit:

L'idée
du simple trempage veut que la tourbe libère son tanin sans être
altérée. Un passage à chaud réduirait une bonne part de la tourbe en
bouillie inutilisable, non?
Exact, ça risque de partir en bouillie cette histoire, et puis le rinçage est plus "naturel" et logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Mer 05 Mai 2010, 10:21 pm

Le pire, c'est que dans un sens, je trouve que tu as de la chance...

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Jeu 06 Mai 2010, 12:02 am

Ju! a écrit:
Le pire, c'est que dans un sens, je trouve que tu as de la chance...
D'avoir peu de plantes ? Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju!
AdmindianaJones
AdmindianaJones
avatar

Age : 34

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Jeu 06 Mai 2010, 12:28 am

Parce que ça prend énormément de temps pour tout rempoter. Il me faudrait plus de trois jours entiers pour faire tout

_________________
Ju!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Jeu 06 Mai 2010, 3:56 pm

Ju! a écrit:
Parce que ça prend énormément de temps pour tout rempoter. Il me faudrait plus de trois jours entiers pour faire tout
Arf, moi ce sont les succulentes qui me prendraient des semaines si je devais tout rempoter d'un coup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrancoisG
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 48

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Ven 03 Sep 2010, 10:49 am

Une petite observation maintenant que je cultive de la sphaigne à la surface de certains pots...
J'ai remarqué comme vous tous un noircissement des extrémités, surtout quand il a fait assez chaud au mois de juillet, mais depuis qu'il y eu de très grosses averses, j'ai l'impression que tout a été rincé et les extrémités sont redevenues bien vertes très peu de temps après, presque immédiatement je dirais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vernon
ModoFalcon
ModoFalcon
avatar

Age : 44
Humeur : aqueuse
Préférence : sarracenia, drosera, Céphalotus

MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   Ven 03 Sep 2010, 11:13 am

oui, le rinçage est très rapide lorsqu'il pleut suffisament longtemps.
c'est le lessivage des tanins.
ce résultat n'est pas sans conséquence.
en effet, il est souvent déconseillé d'arroser nos plantes par le dessus et de se contenter d'une coupelle sous le pot.
or si on cultive ses plantes avec de la sphaigne vivante en surfaçage, il devient évident qu'il faut les arroser par le dessus de temps en temps, sans pour autant enlever la coupelle.
du coup, pour ceux qui cultivent en tourbe pure, il devient obligatoire d'incorporer au substrat des éléments pour éviter le tassement de la tourbe, à savoir du sable (j'utilise du sable d'aquariophilie de 1mm) ou d'autres éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sphaigne noire; éclaircissements.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sphaigne noire; éclaircissements.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sphaigne noire; éclaircissements.
» Sphaigne noire et tannins
» Sphaigne
» La sphaigne du Chili
» Culture de sphaigne rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les plantes carnivores :: Méthodes de culture et fiches techniques :: Les principes fondamentaux-
Sauter vers: