Forum sur les plantes carnivores


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris

Aller en bas 
AuteurMessage
rosolis76
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 32

Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty
MessageSujet: Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris   Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris EmptyMar 23 Aoû 2016, 1:39 pm

Bonjour,

J'ai cru comprendre que plusieurs d'entre vous souhaitaient avoir des informations sur la culture des Drosera du complexe Petiolaris. J'ai donc décidé de détailler quelques techniques pour réussir la culture de ces plantes sur le long terme. A mon sens il y a encore trop peu d’amateurs qui tentent l’aventure et pourtant, ces espèces qui sont toutes plus belles les unes que les autres, sont assez accessibles. J'espère donc susciter de nouvelles vocations parmi vous.

Pour rappel, les Drosera du complexe petiolaris sont originaires du Nord de l’Australie, un bout du monde où le climat est de type tropical, c’est-à-dire globalement ensoleillé, chaud et humide, avec des températures comprises entre 19°C et 33°C au cours de l’année. Toutefois, la zone tropicale dans laquelle poussent ces Drosera est soumise à deux « saisons » distinctes. En effet, une partie de l’année, les précipitations et l’humidité ambiante sont particulièrement élevées. Globalement entre les mois de novembre et avril, le milieu dans lequel poussent les Drosera ressemble à une étuve à ciel ouvert, c’est la saison chaude humide. Les autres mois de l’année, les températures baissent légèrement mais restent tout de même élevées tandis qu’il ne pleut presque plus une goutte d’eau, il s'agit de la saison "froide" sèche. Peu à peu le sol et l’air ambiant deviennent très secs et en réponse à ces conditions particulières, les plantes entrent progressivement en dormance. La rosette de feuilles carnivores disparaît alors pour laisser place à un pseudo-bulbe semi-enterré et protégé par une épaisse couche de "duvet". Les plantes patientent dans un état de dormance jusqu’à la reprise des pluies, période à laquelle elles reformeront leur rosette de feuilles carnivores.

A ce stade, il est intéressant de se demander quelles sont les techniques de cultures offrant les meilleures conditions pour que nos protégées puissent se développer de façon optimale en respectant les périodes du cycle croissance/repos. Ces conditions ne sont pas du tout difficiles à reproduire à la maison. En effet, une installation basique accessible à n’importe quel bricoleur du dimanche tel qu’un simple aquarium avec une vitre posé sur le dessus, le tout coiffé d’une ou deux rampes de tubes néons, permet d’obtenir des résultats très satisfaisants.

Il reste néanmoins quelques points à maitriser pour réussir une fois pour toute la culture des petiolaris sur le long terme. Dans le paragraphe qui suit, j’ai listé les principales difficultés auxquelles il faut faire face et les quelques techniques de cultures que j’ai adopté ou que je suis sur le point de tester, qui permettent de surmonter ces problèmes.

Problème numéro 1 : Les périodes de transition saison humide/saison sèche et inversement sont probablement les moments les plus délicats. En effet, in-situ, le sol ne sèche pas ou ne devient pas détrempé du jour au lendemain, tout du moins sur toutes ses couches, et les plantes tolèrent donc assez mal de brusques écarts d’humidité au niveau des racines. En culture, la difficulté majeure consiste donc à faire varier la teneur en eau du substrat de façon progressive.

Solution numéro 1 : Il convient d'utiliser un substrat drainant mais pas trop. En effet, il s’agit d’ajouter un peu de terre argileuse (10 à 20% ?) au mélange classique tourbe blonde/sable/perlite. Je me passerai ici des détails scientifiques mais toujours est-il que cette proportion de « matériau collant » semble empêcher un engorgement trop rapide et à l’inverse un dessèchement brutal du substrat. J'ai encore peu de recul avec cette méthode mais les plantes ne semblent pas s'en plaindre.

Problème numéro 2 : La deuxième contrainte concerne la gestion de l’humidité du substrat pendant les quelques mois de dormance. En effet, même si in-situ, le sol sèche presque totalement en surface (jusqu’à formation d’une croute de dessiccation dans la partie très superficielle), les couches inférieures du sol restent « fraîches » et légèrement humides. Ce serait donc une grosse erreur de cultiver un Drosera du complexe petiolaris comme un cactus. Ici, le challenge consiste donc à maintenir une humidité légère autour des racines durant les quelques mois de dormance, sans avoir à arroser (ou presque) ni par le haut ni par le bas pendant cette période.

Solution numéro 2 : En culture, la solution consiste à utiliser des pots assez profonds. En considérant une hauteur de 18 cm, les racines peuvent suffisamment se développer pour rejoindre les poches d’humidité situées dans les moindres recoins du pot. Pour ceux qui ont la chance d’avoir suffisamment d’espace de culture, je pense que des pots de 22 cm de haut sont encore mieux.

En complément de ces deux solutions, il faut garder l’enceinte de culture bien fermée pour limiter un maximum la perte d’humidité du substrat par évaporation sachant qu’il y a assez peu d’évapo-transpiration de la part des plantes quand elles sont sous forme de pseudo-bulbe.

Les variations de températures, couplées aux variations d'humidité du substrat, semblent avoir un impact très significatif sur le cycle croissance/dormance. En effet, j'ai constaté qu'une baisse des températures nocturnes s'étalant sur plusieurs semaines semble déclencher la période de dormance, tandis qu'une remontée de celles-ci provoque au contraire la reprise de la pousse. Il faut donc également être attentif à ce point. Quoiqu'il en soit, j'ai remarqué que les hybrides sont plus résistants aux variations d’humidité du sol pendant la dormance que les espèces types.

En résumé, pour réussir les Drosera du complexe petiolaris il faut :

1. Une enceinte fermée du type aquarium/terrarium sachant que des demi-bouteilles retournées sur les pots font également l'affaire

2. Un éclairage assez puissant et qui chauffe comme les lampes fluorescentes mais une exposition derrière une fenêtre au sud-est ou sud-ouest convient aussi pour les espèces les moins exigeantes et hybrides

3. Des contenants très hauts type pots à rosiers

4. Un substrat moyennement drainant avec, en option, un peu de terre argileuse pauvre en nutriment

5. Surveiller régulièrement l’aspect des rosettes et notamment la taille des nouvelles feuilles pour savoir quand arrêter ou redémarrer l’arrosage.

Amicalement,
Damien
Revenir en haut Aller en bas
rosolis76
Graine de Falcon
Graine de Falcon


Age : 32

Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty
MessageSujet: Re: Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris   Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris EmptyMar 23 Aoû 2016, 1:39 pm

N'ayez pas peur, quelques photos suivront!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mic
MicaModo
MicaModo
Mic

Age : 32

Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty
MessageSujet: Re: Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris   Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris EmptyMer 24 Aoû 2016, 8:56 pm

Merci beaucoup pour tes précieux conseils et astuces, ça va servir !

Je m'en vais mettre de ce pas ton topic dans les fiches de culture Wink

_________________
Ma liste de culture
Revenir en haut Aller en bas
eclipse
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
eclipse

Age : 49

Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty
MessageSujet: Re: Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris   Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris EmptyJeu 25 Aoû 2016, 3:41 pm

et du coup tu ne découvres jamais le couvercle, même partiellement, lors de la saison 'sèche'? histoire de faire baisser le taux d'humidité de l'air petit à petit.

A+
fab
Revenir en haut Aller en bas
Enzocarnivore7
Fleur de Falcon
Fleur de Falcon
Enzocarnivore7

Age : 22
Préférence : Cephalotus *_* <3<3
Drosera et Sarracenia!!

Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty
MessageSujet: Re: Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris   Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris EmptyJeu 10 Nov 2016, 2:41 pm

On attend toujours les photos! Wink

Personnellement, je l'ai rentré car les feuilles deviennent marrons et pourrissent (il en reste juste 2/3 dans un état correct). Drosera falconeri pour ma part.
Elle était dans ma serre maintenu hors gel mais elle a prit un peu le froid, je l'ai donc rentré à l'intérieur mais depuis elle ne va pas super bien.
Est-ce l'état de dormance? Au quel cas, si j'ai bien compris, tout est normal car elle va former au centre une sorte de petite protection pour passer au mieux l'hiver?

Merci à toi pour t'es précieux conseils car étant un grand passionné de Drosera, je me lancerais bien dans leur culture au plus vite!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty
MessageSujet: Re: Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris   Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes méthodes de culture pour cultiver les Drosera du complexe Petiolaris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Begonia bowerae "Tigre" conseils de culture
» voici la coriandre mexicaine
» culture des 3 du queensland: Schizandra, Adelae(plus tolérante) et Prolifera
» N. edwardsiana en un an de culture
» Définition de la culture horlogère

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur les plantes carnivores :: Méthodes de culture et fiches techniques :: Drosera :: [Fiches] Drosera du complexe Petiolaris-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: